top of page
  • Photo du rédacteurPeintures Benjamin Moore

Conseils de restauration professionnelle des parquets de bois franc

La restauration d’un parquet de bois franc prend du temps, du savoir-faire et le bon équipement pour produire un résultat final éblouissant. Les conseils que nous vous offrons vous aideront à redonner aux vieux parquets de bois franc un aspect neuf et riche.


La bonne combinaison de détermination et de savoir-faire peut souvent redonner au bois franc négligé ses airs de jeunesse.


Mais d’abord et avant tout, votre tâche est de déterminer l’ampleur du travail : vous suffira-t-il d’effectuer un ponçage de base et d’appliquer une nouvelle couche de finition (ponçage et vernissage)? Autrement dit, le parquet est-il en bon état? Ou est-il endommagé ou décoloré, au point de nécessiter un traitement plus systématique? N’oubliez pas que le polyuréthane est naturellement résistant et constitue une finition tout indiquée. Le polyuréthane protège les parquets de l’usure quotidienne occasionnée par le va-et-vient des personnes et des animaux, et contre les petits déversements qui autrement pourraient tacher ou endommager le bois. La détérioration du polyuréthane est normale et ne signifie pas nécessairement que le bois qu’il protège est endommagé.


Inspectez soigneusement l’état du parquet : le bois est-il à nu à certains endroits? L’usure de la couche de vernis est-elle inégale? Le bois montre-t-il des signes de tuilage (le profil de la latte est concave) ou de voilement (le profil de la latte est convexe) causés par une humidité instable? Voyez-vous des taches causées par de l’eau ou des animaux? Si vous répondez oui à au moins une de ces questions, attendez-vous alors à exécuter un travail plus exhaustif.


Le type de parquet sera aussi un indice de l’envergure d’un projet de restauration :


  • Le bois massif a une bonne épaisseur d’usure et peut être restauré plusieurs fois.

  • Le bois préverni (ou verni à l’usine) a une épaisseur d’usure plus mince et ne peut être restauré autant de fois que le bois massif.

  • Le bois d’ingénierie, qui est constitué de plusieurs couches minces, ne peut être restauré qu’une ou deux fois tout au plus.


Vous n’êtes pas certain du type de parquet qui se présente à vous? Retirez une grille de plancher de système CVAC ou vérifiez la bordure entre le parquet en bois et le tapis pour examiner l’extrémité d’une latte et déterminer le type de matériau. La quantité de bois au-dessus de la languette et de la rainure d’emboîture indique l’épaisseur de la couche d’usure et vous permettra de déterminer s’il s’agit de bois massif, préverni (ou verni à l’usine) ou d’ingénierie.



Note de sécurité à retenir

Portez des lunettes de protection ou à coques, des bouchons d’oreille, un masque de protection respiratoire et des genouillères pour vous protéger.



Le projet de base : comment poncer et vernir un parquet de bois franc


Si vous avez le bon équipement et les compétences pour le faire, et si le parquet est fondamentalement en bon état, il vous suffira de le poncer et d’appliquer une couche de finition pour le restaurer en peu de temps. Comme toujours, il est important de porter le bon équipement de sécurité : lunettes de protection ou à coques, bouchons d’oreille, masque de protection respiratoire et genouillères.

Feuille de vérification de l’équipement pour une restauration de base

  • Grattoir à peinture

  • Aspirateur

  • Machine à poncer les parquets

  • Tampon lustreur marron

  • Tamis de ponçage

  • Papier abrasif

  • Applicateur (en T) et tampon applicateur

  • Brosse de soies de porc

  • Guenilles

  • Couche de finition en polyuréthane

  • Arrosoir

  • Ruban de peintre

  • Lunettes de protection ou à coques

  • Masque de protection respiratoire

  • Bouchons d’oreille

  • Genouillères

1. Préparation de la pièce

La préparation adéquate de la surface est tout aussi importante que ce que vous y appliquerez. Commencez par vider la pièce de ses meubles, grilles de plancher de système CVAC, colliers de tuyaux de radiateurs, quarts de rond (moulures placées contre les plinthes a la hauteur du parquet) et tout autre objet obstructif. Servez-vous de ruban de peintre ou de ruban à masquer pour protéger les plinthes de l’équipement de sablage. Prenez soin d’enfoncer les têtes des clous ou des vis à un quart de pouce sous la surface du parquet. La tête d’un clou endommagera le papier abrasif, ce qui créera des imperfections sur le parquet. Passez l’aspirateur rigoureusement, puis aspergez le parquet de produit nettoyant pour bois franc ou d’une solution composée d’une partie de vinaigre blanc et de 10 parties d’eau. Ensuite, essuyez doucement et complètement le parquet avec une vadrouille en tissu-éponge ou une serviette. Enfin, ouvrez les fenêtres et les portes donnant à l’extérieur pour aérer la pièce, et apposez des toiles en plastique sur les portes intérieures et autres ouvertures avec du ruban pour les obstruer et contenir la poussière dans la pièce. Même si vous fermez toutes les portes intérieures, bouchez le bas avec des serviettes humides pour empêcher la poussière de s’échapper par l’ouverture.

Astuce

Lorsque vous retirez les quarts-de-rond, numérotez-les, ainsi que leur emplacement correspondant sur les plinthes, pour pouvoir les réinstaller facilement.



2. Ponçage de la bordure

En commençant avec un papier abrasif à grain très fin ou un tamis de ponçage (grillage incrusté de particules abrasives, plus doux que le papier abrasif), poncez le périmètre de la pièce à la main, notamment là où la machine à poncer ne peut se rendre, soit sur une largeur d’au moins six pouces à partir de la plinthe. (Voir le tableau ci-dessous sur les grosseurs de grain recommandées.) Poncez chaque latte dans le sens du grain du bois jusqu’à réduire l’ancien fini en poudre.



3. Ponçage ou sablage du parquet

Le ponçage (aussi dit « sablage ») a pour but de retirer un mince feuil du fini en place et de créer suffisamment de texture pour que la nouvelle couche de polyuréthane puisse adhérer. Si vous ne vous êtes jamais servi d’une machine à poncer, exercez-vous sur une retaille de bois ou au centre du parquet pour sentir comment la déplacer en un mouvement continu et contrôlé. Faites très attention de ne pas traverser le fini et d’atteindre la couche de couleur. À l’aide d’un tampon lustreur marron dont le grain standard est conçu pour ne retirer que la couche de finition, passez la machine à poncer sur le parquet, dans le sens du grain du bois, en chevauchant chacun de vos passages de six pouces. L’ancien fini sera réduit en poudre, et vous verrez facilement les zones que vous avez poncées. Environ toutes les cinq minutes, arrêtez la machine pour nettoyer le tampon avec un aspirateur.



Note de sécurité à retenir

La sciure est inflammable et peut s’enflammer spontanément ou même causer une explosion. Pour prévenir tout danger, videz toujours l’aspirateur dans une poubelle à l’extérieur.



4. Nettoyage et préparation pour l’adhérence

Prenez votre temps! Rien ne peut réduire à néant le dur labeur auquel vous vous êtes astreint jusqu’ici aussi efficacement qu’un nettoyage précipité avant d’appliquer le vernis. Une fois le ponçage terminé et la poussière retombée, prenez soin de retirer toutes les particules à l’aide d’un aspirateur équipé d’un filtre propre. Passez une fois en suivant le sens des lattes et en portant une attention spéciale aux interstices, puis passez une deuxième fois en sens perpendiculaire aux lattes. Finalement, passez une vadrouille en microfibre dans le sens du grain pour bien assécher le parquet et complètement enlever la poussière.


5. Application et séchage de la première couche

Il existe deux types de polyuréthanes : à base d'huile et à base d'eau. Quoique les polyuréthanes à base d'huile soient habituellement moins coûteux, ils dégagent une odeur plus forte, sèchent plus lentement et sont plus difficiles à nettoyer. Le polyuréthane acrylique Clair Cristal de Benjamin Moore est un fini clair à base d'eau pour planchers qui ne jaunit pas. En plus de préserver la couleur souhaitée, il peut être recouvert après trois heures.


Avant de commencer, n'oubliez pas d'enfiler des couvre-chaussures jetables pour éviter de traîner des débris sur le plancher et utilisez un masque respiratoire pour vous protéger. Vous devez bien brasser le polyuréthane acrylique Clair Cristal de Benjamin Moore avant et occasionnellement pendant l'utilisation pour obtenir un fini uniforme. Quel que soit le revêtement utilisé, n'oubliez pas de suivre les instructions du fabricant sur l'étiquette ou la fiche technique du produit.


Au moyen d'un arrosoir pour éviter de faire tomber des gouttes, versez un jet de 10,2 à 15,2 cm de large (4-6 po) de fini le long du mur de départ. Commencez par découper le mur avec un pinceau à soies naturelles, puis appliquez le revêtement sur le plancher avec un applicateur en T, en le tenant légèrement en angle pour n'en laisser qu'une mince couche, en faisant des allers-retours dans le sens des veines sur toute la longueur du plancher.



Polyuréthane acrylique Clair Cristal – Fini peu lustré

Application rapide et séchage en un fini lisse, nettoyage pratique à l'eau et au savon.



6. Application et séchage de la première couche

On recommande habituellement d’appliquer une deuxième couche pour obtenir une meilleure résistance. Cependant, la possibilité de le faire dépendra de l’épaisseur de la première couche, qui a une incidence directe sur le temps de séchage, qui peut être de trois à quatre heures. Au-delà de cela, il faudra poncer davantage pour obtenir une bonne adhésion. Une fois que la deuxième couche est sèche, évaluez l’uniformité de la finition pour décider s’il faudra une troisième couche. Mais n’appliquez pas plus de deux couches de finition par jour. Laissez durcir complètement pendant 15 jours avant de replacer les tapis et les meubles. Vous pouvez également peindre votre parquet en bois si vous souhaitez transformer l’aspect naturel du bois.





Le projet exhaustif : comment restaurer un parquet de bois franc

Un projet de restauration typique exige au moins quatre passes de ponçage différent avec de l’équipement différent à chaque passe : une ponceuse à tambour, une ponceuse rotative, une ponceuse orbitale et, finalement, une ponceuse de pourtour pour poncer le plus près possible des plinthes. De plus, il faudra laisser durcir complètement le fini pendant 15 jours avant de replacer les tapis et les meubles.


Feuille de vérification de l’équipement pour une restauration complète Outils et matériaux :




  • Ponceuse à tambour

  • Ponceuse rotative

  • Ponceuse orbitale

  • Ponceuse de pourtour

  • Papier abrasif de grains différents

  • Ponceuse à la main

  • Grattoir à peinture

  • Aspirateur

  • Machine à poncer les parquets

  • Tampon lustreur marron

  • Tamis de ponçage

  • Applicateur en T et tampon applicateur

  • Brosse de soies de porc

  • Guenilles

  • Apprêt de finition

  • Couche de finition en polyuréthane

  • Arrosoir

  • Ruban de peintre

  • Lunettes de protection ou à coques

  • Masque de protection respiratoire

  • Bouchons d’oreille

  • Genouillères


1. Préparation de la pièce

Comme pour un projet de base, commencez par vider la pièce de ses meubles, des grilles de plancher de système CVAC, des colliers de tuyaux de radiateurs, et de tout autre objet obstructif comme les quarts-de-rond. Prenez soin d’appliquer du ruban sur les plinthes, d’enfoncer les têtes de tous les clous et de toutes les vis, de passer l’aspirateur avec soin et de nettoyer le parquet avec un produit nettoyant pour bois franc, d’ouvrir les fenêtres pour aérer la pièce, et d’apposer des toiles en plastique sur les portes intérieures avec du ruban pour les obstruer et contenir la poussière.



2. Ponçage grossier avec une ponceuse à tambour

Une ponceuse à tambour est une machine puissante qui peut facilement éliminer le tuilage et le voilement, mais qui peut aussi lourdement endommager un parquet si vous ne savez pas comment vous en servir correctement. Commencez par y installer un papier abrasif 36 et faites un essai sur une retaille de contreplaqué pour vous familiariser avec son maniement avant de l’utiliser sur un vrai parquet. Quand vous serez prêt, commencez le ponçage à partir du centre du mur le plus long, à environ six pouces de la plinthe. Assurez-vous que la ponceuse à tambour est en position relevée lorsque vous la démarrez, puis abaissez le tambour soigneusement tout en avançant. Déplacez la machine en ligne droite de façon constante en suivant le sens du grain, jusqu’à environ un pied de l’autre mur. Soulevez le tambour en vous arrêtant, puis retournez la machine pour effectuer une autre passe en sens contraire avec un chevauchement minimal de la première. En réalisant vos bandes de sablage successives, essayez d’alterner vos points d’arrêt de manière à ne pas créer de marques de sablage, et remplacez le papier abrasif au besoin. Une fois le parquet complètement poncé, passez l’aspirateur rigoureusement avant d’entreprendre la prochaine étape.


Astuce

Le ponçage perpendiculaire au grain du bois peut créer des écaillures ou des déchaussements. Par contre, il peut être nécessaire de procéder ainsi pour éliminer les taches causées par de l’eau ou des animaux. Assurez-vous de toujours effectuer votre dernière passe dans le sens du grain.



3. Sablage du pourtour avec une ponceuse de pourtour

La ponceuse de pourtour vous permet de vous approcher le plus possible du mur et habituellement, de poncer les deux ou trois derniers pouces de parquet. Utilisez du papier abrasif de même grain que celui installé sur la ponceuse à tambour à l’étape 2. Assurez-vous de mettre la ponceuse de pourtour en marche en l’inclinant sur sa roulette arrière de manière que le papier abrasif ne touche pas au sol, puis abaissez-la lentement pour poser le papier abrasif sur le parquet. Il n’y a pas de sens de ponçage prescrit. L’important est de déplacer la ponceuse continuellement sur le pourtour du parquet.


Au début, seul le poids de la ponceuse devrait servir à appliquer une pression. Si vous constatez que c’est insuffisant, appliquez une légère pression uniforme, sans toutefois vous servir de votre poids. Une fois tout le pourtour poncé, inclinez la ponceuse vers l’arrière pour éloigner le papier abrasif du parquet avant d’éteindre la ponceuse.


Comme la ponceuse de pourtour crée un motif circulaire, vous aurez besoin de terminer les endroits difficiles d’accès et ceux que la ponceuse n’a pu atteindre le long du pourtour du parquet à l’aide d’un grattoir à peinture acéré ou d’une ponceuse à la main.



Astuce

Placez le cordon d’alimentation de la ponceuse sur votre épaule afin d’éviter de passer dessus avec la ponceuse et pour vous permettre de manier celle-ci avec précision avec vos deux mains sur les poignées.



4. Ponçage moyen avec une ponceuse rotative

Beaucoup de professionnels n’utilisent que la ponceuse à tambour dans un projet de restauration. Toutefois, des outils spéciaux comme une ponceuse orbitale ou rotative vous permettront d’obtenir des résultats plus concluants. Comme pour la ponceuse à tambour, si vous n’êtes pas déjà à l’aise avec la ponceuse rotative et l’intensité du couple qu’elle peut produire, faites d’abord un essai sur une retaille de bois. Moins puissante que la ponceuse à tambour, la ponceuse rotative est aussi utile pour aplanir le bois, mais plus lentement et avec plus de précision. Vous contrôlez son déplacement en inclinant légèrement sa poignée vers le haut ou vers le bas. Comme vous l’utilisez pour obtenir un ponçage plus précis, utilisez un papier abrasif plus fin. Le tableau ci-dessous contient les grosseurs de grains privilégiées. Comme à l’étape 3, commencez au centre du mur et déplacez la ponceuse dans le sens du grain du bois jusqu’au bout du mur, puis retournez la ponceuse pour effectuer une passe en sens contraire avec un chevauchement minimal de la première. Continuez vos passes parallèles pour terminer le travail. Ensuite, vous devriez utiliser la ponceuse de pourtour de nouveau avec du papier abrasif du même grain que celui de la ponceuse rotative, pour effectuer un ponçage moyen du pourtour. Terminez le travail dans les coins avec un grattoir à peinture ou une ponceuse à la main. Enfin, passez l’aspirateur pour retirer toutes les particules.


5. Ponçage fin avec une ponceuse orbitale

Une ponceuse orbitale (aussi quelquefois appelée ponceuse à sautillement) vous permet de vous rapprocher d’un mur avec un meilleur contrôle; vous risquez donc moins d’endommager le parquet qu’avec une ponceuse à tambour. En fait, elle est la ponceuse la plus facile à utiliser. Elle est aussi très lente. Cela en fait l’outil idéal pour le papier abrasif plus fin qui effacera les marques d’égratignures créées au cours des étapes de ponçage précédentes. Ainsi, le parquet ne portera pas de traces de chevauchement et la finition du pourtour ne sera pas différente. L’un des avantages de la ponceuse orbitale est que vous n’avez pas à suivre le grain du bois. Vous pouvez donc peaufiner successivement différents endroits du parquet. N’oubliez pas de remplacer le papier abrasif lorsqu’il est usé ou saturé. Comme pour les étapes précédentes, lorsque vous avez terminé, passez soigneusement l’aspirateur pour retirer toutes les particules avant de poursuivre le travail.


6. Dernier ponçage avec une ponceuse orbitale

À cette étape de ponçage de précision, utilisez la même ponceuse orbitale que celle dont vous vous êtes servi à l’étape 5, mais avec un papier abrasif plus fin pour faire disparaître les arêtes ou les inégalités qui restent. Examinez bien la bordure où vous avez utilisé les différentes ponceuses et prenez tout le temps nécessaire pour bien poncer les différentes zones pour qu’elles se fondent au reste du parquet, au besoin.


7. Nettoyage et préparation pour l’adhérence

Comme pour le projet de base, si vous sautez cette étape, des particules et de la poussière peuvent être emprisonnées dans votre finition, ce qui gâchera tous les efforts que vous avez accomplis. Maintenant que vous avez terminé le ponçage, passez rigoureusement l’aspirateur avec un filtre propre pour ramasser toute la poussière et toutes les particules. Passez-le une fois dans le sens des lattes, puis une fois perpendiculairement aux lattes pour retirer toutes les particules dans les interstices. Enfin, asséchez parfaitement le parquet avec une vadrouille en microfibre que vous passerez dans le sens du grain pour enlever complètement la poussière.


8. Teinture du parquet

Une fois le parquet propre et sec, vous pouvez appliquer la teinture de la couleur choisie par le client. En commençant d’un côté de la pièce, étendez soigneusement la teinture à l’aide d’une guenille ou d’une éponge sur quelques lattes à la fois, dans le sens du grain. Poursuivez le travail en tordant fréquemment la guenille ou l’éponge pour éviter que la teinture forme une flaque sur le parquet et pour produire un fini égal. Après cinq à dix minutes, passez une guenille propre pour essuyer la teinture de trop. Plus longtemps le bois absorbe la teinture, plus la couleur finale sera prononcée.


9. Application de la première couche d’enduit incolore

Une fois que la teinture est sèche, il est temps d'appliquer la première couche de polyuréthane comme indiqué dans la section précédente. Avant de commencer, n'oubliez pas d'enfiler des couvre-chaussures jetables et utilisez un masque respiratoire pour vous protéger. Si vous utilisez le produit recommandé : le polyuréthane acrylique Clair Cristal de Benjamin Moore, vous devez bien le brasser avant et occasionnellement pendant l'utilisation pour obtenir un fini uniforme. Versez un jet de 10,2 à 15,2 cm de large (4-6 po) de fini le long du mur de départ avec un arrosoir, puis découpez le mur avec un pinceau à soies naturelles. Avec un applicateur en T, appliquez le revêtement sur le plancher, en faisant des allers-retours dans le sens des veines sur toute la longueur du plancher jusqu'à ce qu'il soit entièrement recouvert. Laissez-le sécher pendant deux ou trois heures, en gardant à l'esprit que votre temps de séchage sera déterminé par l'humidité de la pièce et l'épaisseur de la première couche.


10. Ponçage et nettoyage

Pour vous assurer que la deuxième couche de polyuréthane adhérera correctement, vous devriez passer une machine à poncer avec un tampon lustreur marron (équivalent à du papier abrasif 320) pour poncer délicatement la première couche. Déplacez constamment la machine à poncer sur le parquet en suivant le grain du bois et en chevauchant chacun de vos passages sur six pouces. Environ toutes les cinq minutes, arrêtez la machine pour nettoyer le tampon avec un aspirateur.


11. Application de la deuxième couche d’enduit incolore

Appliquez la deuxième couche de polyuréthane de la même manière que la première, en l’étendant le long du mur avec une brosse, puis sur le reste du parquet à l’aide d’un applicateur en T. Une fois que la deuxième couche est sèche (normalement après trois ou quatre heures), évaluez l’uniformité de la finition pour décider s’il faudra une troisième couche, mais n’appliquez pas plus de deux couches de finition par jour. Laissez durcir complètement pendant 15 jours avant de replacer les tapis et les meubles.




Utilisez un grain de papier abrasif qui convient à chaque étape du projet.


Plus le parquet est endommagé et le bois dur, plus le grain du papier abrasif devra être grossier pour votre première passe. Le grain du papier abrasif utilisé dans la restauration d’un parquet peut varier de 12 à 120. Il est donc important de choisir le grain optimal pour bien équilibrer la productivité et la précision. Un papier abrasif grossier (ou de petit numéro de grain) optimisera la productivité au ponçage. Votre but est d’éviter de laisser des entailles profondes dans le parquet où la teinture pourrait s’accumuler, ou qui produiraient des irrégularités inesthétiques dans votre enduit lustré.


Si vous êtes incertain de la grosseur de grain à utiliser au départ, servez-vous d’un papier abrasif 36 sur un endroit du parquet portant les marques les plus visibles pour voir si vous obtiendrez un bois à nu propre et sans imperfections. En général, utilisez le grain le plus fin pour obtenir le résultat voulu. Si le papier abrasif se sature ou n’enlève pas tout l’ancien fini, utilisez-en un plus grossier et, dans la mesure du possible, essayez de ne pas sauter deux grosseurs de grains à la fois dans votre séquence. Ce tableau donne une idée précise des grosseurs de grains pour toutes les étapes d’un projet.


Étape de ponçage :


Ponçage grossier avec une ponceuse à tambour


Ponçage grossier avec une ponceuse de pourtour


Ponçage moyen avec une ponceuse rotative


Ponçage moyen avec une ponceuse de pourtour


Coins à la main


Ponçage fin avec une ponceuse orbitale


Dernier ponçage avec une ponceuse orbitale


Machine à poncer

Grain :


36


36


50


50


50


80


100


120


Clair CristalMD

Obtenez un fini clair durable qui résiste aux égratignures et ne jaunit pas avec le temps. En savoir plus


4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

ความคิดเห็น


bottom of page