top of page
  • Photo du rédacteurPeintures MF

Quel type de rouleau de peinture choisir?


Quand on entreprend un projet de peinture, on s’équipe comme il se doit avec de bons pinceaux et des rouleaux. Alors là, tout va bien. Mais encore faut-il savoir comment choisir le bon rouleau pour le projet en question! Saviez-vous qu’il en existe plusieurs types, qu’on choisit selon les surfaces et la peinture utilisée? Voici notre cours 101 sur les rouleaux de peinture.


Les avantages d’utiliser un rouleau de peinture

On va se le dire : il n’y a rien qui égale la facilité d’utilisation et l’efficacité d’un rouleau à peinture quand on désire peindre une grande surface plane comme les murs, les plafonds et les sols. Effectivement, s’il est utilisé de la bonne façon – c’est-à-dire en roulant avec une pression uniforme et légère –, il offre un fini uniforme et sans stries, ce qui est essentiel pour la réussite d’un projet de peinture. Un autre avantage du rouleau est qu’il est durable : si l’on choisit une bonne qualité et que l’entretien est bien fait, on peut l’utiliser à maintes reprises. D’ailleurs pour l’entretien, c’est tout simple. Suffit de le laver tout de suite après l’utilisation avec du savon et de l’eau et de presser le rouler pour retirer toute trace de peinture.


Ce qu’il faut considérer


La poignée

Jusqu’ici, rien de sorcier : on choisit la poignée selon ce qu’on préfère. En bois ou en plastique, la poignée est conçue de manière à pouvoir y insérer une rallonge. L’important, c’est que la prise soit confortable.


L’armature

Parmi tout ce qui est offert sur le marché, on suggère à nos clients de choisir l’armature à 4 ou 5 broches, puisque c’est la plus polyvalente. En effet, elle supporte très bien le manchon sur toute la longueur et offre une facilité d’utilisation exemplaire.


Le manchon

Nous voici donc le vif du sujet! Vous savez, le cylindre enroulé de poils qui se glisse sur l’armature? Ça, c’est le manchon. Et c’est lui qui fait toute la différence dans votre projet de peinture avec un rouleau. En effet, un bon manchon est traité afin de ne pas s’affaisser au contact du liquide. Il est donc important de bien le choisir. De plus, saviez-vous que les poils pouvaient être synthétiques (nylon, polyester) ou encore naturels (mohair, laine d’agneau)? Mais ce qui importe surtout pour votre projet, c’est la longueur des poils du manchon. Le choix de la longueur dépendra de la texture de la surface à peindre.

  • 5 à 10 mm (poils courts) : Les étendues lisses comme les murs intérieurs, le plâtre et les planchers.

  • 10 à 15 mm (poils moyens) : Les étendues rugueuses comme le fameux stuc, le béton et la brique.

  • 20 à 30 mm (poils longs) : Les étendues à la texture grossière, comme les blocs de béton et toute autre surface irrégulière.

Après avoir pris bonne note de notre guide rouleau, demandez conseil à votre expert Peintures Extra afin d’avoir les produits conçus parfaitement pour votre projet!

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page